Réunion de travail #1 : les usages, le quartier désirable

On février 28, 2013 by mtn2013

Pour cette première réunion de travail, une vingtaine d’habitants du quartier de la Pompignane, Frédéric Tsitsonis, élu à la mairie de Montpellier et délégué au quartier Port Marianne, l’équipe d’UFO, les architectes Montpelliérains du Collectif 34, Sylvain Maire de imagination for people, Nancy Ottaviano chercheur au LAA et les équipes de la Ville de Montpellier (urbanisme, action territoriale et Montpellier numérique) se sont retrouvés au centre du quartier dans le local associatif Manuel Pazos (remis en état pour l’occasion).

Après un rappel du projet et la présentation d’éléments urbains issus de projets internationaux, les habitants ont été invités à dessiner ou écrire leurs idées d’aménagement sur les trois vues de leur quartier.

Un exercice qui a permis aux habitants de s’exprimer et d’ouvrir la discussion autour de l’aménagement du quartier.

réunion de travail : présentation et lancement des travaux pratiques (esquisses)

réunion de travail : présentation et lancement des travaux pratiques (esquisses)

A partir des propositions dessinées par les habitants, une prochaine réunion permettra de valider les fonds utilisés pour la concertation avec un public beaucoup plus large (500 personnes) qui se déroulera au printemps et utilisera une application de simulation sur tablette numérique.

 

Réactions des habitants du quartier, récoltées par le président du comité de quartier :

« Une journée placée sous signe de la convivialité durant laquelle on a laissé l’imagination de chacun s’étoffer »

« Tous se sont rapprochés autour d’un thème : approprions nous notre quartier »

Les habitants du quartier s’entendent à dire que lors de cet atelier :  » les codes « habituels » se sont envolés » ;  » tout le monde était placé au même niveau avec l’envie d’avancer ensemble. »

Pour Mr Usheda, président du comité de quartier : « c’est la 1ère : réussite totale. »

Jean-Marie Bourgogne de MTN : « des gens attentifs, enthousiastes et finalement des propositions dessinées très inspirantes. Le choix du local Pazos était particulièrement judicieux car cet espace illustre bien qu’il faut penser et « panser » la ville. »

Dessins réalisés lors de cet-après midi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *